Mes règles ? Je les vis avec la coupe menstruelle by MissCup !

Hello les filles,
Aujourd’hui, je vais vous parler d’un sujet sérieux et très intime : la coupe menstruelle by MissCup

Je suis quasiment certaine que vous en avez déjà entendu parler de coupe menstruelle.
Mais c’est pas pour autant que vous avez franchis le pas ! Pourquoi ? Je me suis demandée ce que c’était… Une fois que j’ai pigé le concept, j’ai trouvé ça glauque et répugnant. Mais en même temps, ce côté écologique et bien plus sain pour notre « colibri » ça m’a interpellé…

Plus sain ? Oui, elles sont créées en « salle blanche » agréée ISO7 soit un lieu totalement stérile. Avec du silicone médical  non traité platinium français, qui rend la cup 100% hypoallergénique ! 

sarahxobioty-blog-beaute-misscup-coupe-menstruelle

Avant de tester MissCup, j’ai essayé deux autres marques très connues où mes expériences furent catastrophiques… et autant vous dire que le mot est faible. Je ne voulais plus en entendre parler, mais au fond j’étais très déçue de ne pas être parvenue à apprivoiser la chose.

De manière totalement transparente, la marque m’a proposé de l’essayer et j’ai dis oui. Je me suis jurée que ce serait la dernière fois et que si ça ne fonctionnait pas, ce serait The End définitivement.

blog-beaute-paris-sarahxobioty-misscup-coupe-menstruelle

Je tiens à le préciser : cet article sera long. Je compte partager entièrement mon expérience à tous points de vue dans le but de vous faire part de mon adaptation à ce produit. (Pour celles qui souhaitent connaître mon vécu en recap, je vous redirige en bas de l’article dans le tableau.) #BonneÉlève

Bien évidemment, j’ai dû attendre que mes zoules débarquent. Une fois là, je me suis dit que j’avais une semaine pour réussir à l’adopter et trouver les meilleures manières de l’utiliser et d’être à l’aise avec.


Une semaine d’essaie avec la coupe menstruelle MissCup

Jour 1 – La mettre

Debout ? Assise ? Accroupie ? Couchée ?
9h. La cup est stérilisée via de l’eau bouillante que j’ai fait chauffer au micro-ondes. Bien la laisser refroidir pour ne pas vous brûler les muqueuses… #ConseilD’uneAmie

Je me suis rappelée que l’introduire ce n’était pas ce qui était le plus pénible. J’avais souvenir que la mettre couchée c’était : plus simple et plus rapide.
Je n’avais pas réussi à la faire entrer directement, pour m’aider j’ai appliqué une goutte d’huile de coco sur les rebords pour faciliter l’entrée. (D’ailleurs maintenant j’en applique toujours une goutte).

Le pliage ? Très simple, j’appuie sur le côté de la Misscup pour former comme une tulipe ou une petite pelle ? A vous de voir ! De toute manière, une petite notice est fournie avec 😉

blog-beaute-sarahxobioty-misscup-coupe-menstruelle2

D’ailleurs, pensez à couper la petite tige afin qu’elle nous vous dérange pas une fois en place. Personnellement, j’ai coupé de deux traits.

sarahxobioty-blog-beaute-coupe-menstruelle-misscup-1

Et ça été comme sur des roulettes. PLOP. Je me lève et je sens que le pliage de la Misscup se place correctement à l’intérieur ! Je suis prête pour quelques heures. (Pour être sereine les premières fois, j’ai ajouté une protection hygiénique en cas de fuite.)

À 14h, je fais un check aux WC. Impeccable.

Vers 17h. Il est temps pour une première journée de ragnagna de la vidée. L’épreuve que je redoute tant. Je me suis rappelée qu’une blogueuse l’avait adoptée et que pour être plus à l’aise pour la retirer, elle le faisait sous la douche. Ni une ni deux, je me retrouve dans la salle de bain, dans la baignoire.
Je me lave les mains et je commence à introduire mes deux doigts debout pour former comme une pince pour attraper la tige prévue à cet effet.

Problème. Malgré mes longs doigts, je n’ai pas réussi à l’attraper immédiatement. J’ai ressayé à maintes reprises, mais en vain… Je change de méthode et viens m’accroupir en contractant mon « colibri », ça y est ! J’arrive du bout des doigts à l’attrapé mais ça ne suffit pas, car la cup est ventousée à mes parois. Il faut donc que je tienne l’embout tout en appuyant pour chasser l’air et la défaire. Et là, un souffle se libère et la cup descend enfin ! En tout, j’ai passé 25 à 35minutes pour arriver à l’enlever.
J’ai eu des bouffées d’angoisses, je me voyais déjà revivre la première mauvaise expérience… Mais j’ai pris mon temps et ai essayé plusieurs positions, surtout j’ai relativisé en me rassurant que c’était un produit ingénieux mais qu’il fallait un temps d’adaptation.

Une fois la cup en dehors, mieux vaut être seule dans la salle de bain ! C’est une relation entre vous et vous. Il faut vider le sang qui est rouge vif car il ne s’est pas oxygéné. On pourrait se croire dans un films d’horreur où nous sommes l’actrice principale ! Mais pour rendre la chose plus vivable et moins sanguine, je vous conseille d’ouvrir l’eau chaude afin d’aider à diluer le sang rapidement dans la douche et de vider la cup au niveau du siphon pour pas avoir l’impression d’en mettre partout. J’ai pu finir ma douche tranquillement.

Tout de suite après la cup, que j’ai nettoyé, j’ai remis un peu d’huile et hop ! De nouveau en place.
La nuit s’est très bien déroulée puisqu’au petit matin. Aucun problème. Aucune fuite.

Jour 2 : Ne pas prendre confiance trop vite

Je file à la douche, et cette fois-ci je réduis le temps pour l’extraire. 15-20min. Je la vide, la nettoie. Bref les étapes classiques et indispensables.
Je m’allonge sur le lit pour l’introduire à nouveau. Cette fois-ci, je trouve que malgré la goutte d’huile pour facilité le passage, elle me dérange. Une fois debout je doute de son placement. Mais je la laisse telle qu’elle.
Deux heures plus tard je me rends compte en me levant du canapé une tâche… Bouffée de chaleur, panique à bord. Je file au toilette en me murmurant « oh non!! »
Je constate que ma culotte est complètement tachée. J’ai cru maîtrisé la chose en seulement 24h, mais pas du tout. J’ai du aller à la douche une nouvelle fois et la vidée. Deuxième jour de règles, il était évident qu’elles soient au Max de l’écoulement. J’ai checker toutes les heures pour être sûre de ne pas revivre la scène ! Le reste de la journée s’est donc très bien passé.

Jour 3 : Alterner les solutions

Avec l’angoisse de la veille j’ai fait attention au pliage de la cup. Il ne faut pas trop la maintenir fermement plier sinon, une fois à l’intérieur elle ne s’ouvre pas pour se placer.
Résultat : elle ne se ventouse par sur l’ensemble de la paroi et les fuites apparaissent.
J’ai fait plus doucement et cette fois-ci j’ai entendu le PLOP.
Rassurée, je me lève et procède à mon déhanché histoire qu’elle se met 100% bien en place. C’est parti pour un test de 4 à 6h. Tout c’est tres bien passé. Lorsque je l’ai vidé, elle était rempli au 3/5. De quoi tenir encore 2h à 3h.
Nouveau problème à résoudre. La retirée toujours sous la douche c’est parfait pour les fins de cycle, lorsque l’on est en vacances.. Mais il faut que j’apprenne à la retirer au toilette. J’ai donc été au WC et assise j’ai introduit mes doigts pour l’attraper. Mais la position n’étant pas la même, la cup n’est pas inclinée de la même façon. C’est une toute autre technique mais encore une fois avec de l’entraînement on y arrive. Rebelotte, bien 10-15min au toilette. #PasTrèsAgileDuDoigté
Fierté nationale quand je sens qu’elle vient ! Je peux la vider pour la première fois dans les WC. J’ai à présent deux possibilités : la douche ou les WC !

misscup-blog-beaute-paris-coupe-menstruelle-sarahxobioty

Jour 4 : Faire un sans faute

Ce jour là, je me suis dis qu’il fallait que je réussise à tout bien faire afin de valider le fait que j’ai su apprivoiser la Misscup !
J’ai donc vidé sous la douche, nettoyer, introduit avec un peu d’huile en prenant le temps de bien la placer. J’ai fait le test de n’ajouter aucune protection hygiénique. Je ne l’ai vidée que 6 à 8h après dans les WC. Résultat validé ! La MissCup me convient. Je l’ai adopté.

 

Les derniers jours avec la coupe menstruelle MissCup : Moins d’abondance, moins de problèmes !

Tout c’est très bien déroulé. Je noterai juste le fait que la cup glisse moins en la retirant, étant donnée que les règles touchent à leur fin.

D’ailleurs, un point méga positif voire impensable auparavant : j’ai même tenter les sous-vêtements blanc. Une réussite ! Je ne le faisais plus depuis des années. C’est mon meilleur souvenir de cette expérience et prouve à quel point, elle est fiable.

misscup-coupe-menstruelle-regles-sarahxobioty-blog-beaute


Tableau récap’ de ma semaine avec la MissCup

Jours Jour 1 Jour 2 Jour 3 Jour 4 Jour 5 Jour 6
Expériences Mettre la cup allongé avec une goutte d’H.V

Retirer la cup sous la douche accroupie

Prendre son temps pour mettre la cup = Sécurité pour la journée Retirer la cup au WC Se remémorer les bonnes méthodes et les appliquer Sous-vêtements blanc ! Fin de règles moins de complications à gérer.
Conseils Mettre en plus une serviette hygiénique

La vider régulièrement : tous les 4h / 6h grands max

Se « dandiner » pour être certaine qu’elle est bien mise en place Toujours avoir une bouteille d’eau avec soi, au WC. Se challenger à faire un sans faute  Appliquer une goutte d’huile végétal (Coco) pour faciliter l’insertion  Appliquer une goutte d’huile végétal (Coco) pour faciliter l’insertion 


MissCup : Cup ou Pas Cup ? Cup !

Dans la vie, le plus difficile c’est de changer nos habitudes. J’ai relevé le défini durant une semaine de congés pour ne pas me mettre le stress avec l’objet inconnu à mon travail. Et j’ai bien fait. Je vous recommande vivement de faire votre baptême de Cup lorsque vous êtes à la maison. C’est bien plus gérable.

Mille mercis à Agathe de l’agence HL Conseils et à la marque MissCup pour cette découverte qui m’a permis de changer ma relation avec les règles, tout en adoptant une approche plus saine avec mon corps et plus éco-responsable.

A présent, je fais partie de celles qui s’y sont mises, de celles qui ont voulu tester et se faire leur propre expérience… Avec la cup by MissCup, la seule marque que je vous recommande en matière de coupe menstruelle car le silicone est le plus souple d’entre tous.


Disponible sur leur site : www.misscup.fr ou sur amazon (19,90€) !


Avez-vous franchis le pas avec la coupe menstruelle ?
Quelle a été votre expérience ?

A bientôt sur le Blog,

Xoxo,

4 commentaires

  1. Suniemailikki

    Je sais pas si je pourrai un jour me lancer dans les cups, meme si les tampons sont toxiques rien que l’angoisse d’en mettre partout en l’enlevant me freine!

    Reply
  2. D0l-lici0us

    Cet objet Comme toi m’intrigue énormément lol et me fais peur surtout ! Étant actuellement enceinte et ayant vu les reportages sur les tampons je réfléchis à mes retours aux règles apres mon accouchement LOL ! Heureusement il me reste un peu de temps pour me décider !

    Reply
  3. coralieevlnav

    J’en avais acheté une il y a bien un an je pense et je m’en suis vite lassé :/ il faudrais que je retente c’est quand même bien pratique! Et je reste persuadée que c’est meilleur pour notre corp que des tampons !

    Reply
  4. EliseADN

    C’set vrai que la cup c’est beaucoup mieux que les tampons, vu comme ils sont mauvais pour le corps!
    J’ai trop hâte de la tester aussi la cup!
    Biz

    Reply

Laisser un commentaire

*

Votre email ne sera pas publié. Les champs marqués d'une * sont obligatoires.